LES MOULINS DE PENMARC'H

Au XVIIIème siècle, il y avait à Penmarc'h un peu plus d'une trentaine de moulins à vent et un moulin à eau.
Ce nombre important de moulins était du au dynamisme agricole et à la réputation venteuse -non usurpée- de Penmarc'h.

Le moulin à eau de Kéréon fut détruit en 1870.
Une dizaine de moulins à vent était encore en activité en 1780.


(NB : La localisation des moulins disparus reste approximative.)

De nos jours, il ne reste que 3 moulins encore visibles :


LE MOULIN DE KERVILY

Cliché d'environ 1910 © Levy


Bien des hypothèses ont couru sur les "facettes" de ce moulin. Cet effet est dû à des coulures d'eau qui ont éclairci son mur de granit.
En effet, dès que le mur d'un édifice n'est pas bien de niveau, l'eau de ruissellement a tendance a passer naturellement par le point le plus bas et ne coule donc pas régulièrement sur toute la surface du mur. Ces parties, les plus arrosées, sont dépourvues de lichens qui n'ont pas le loisir de se développer : Ces zones sont donc lavées, plus claires... Et le moulin rond et non à facettes. On peut remarquer ce phénomène sur d'autres monuments ou ruines de Penmarc'h. Mais l'effet est moins "choquant" sur un mur droit qu'un mur cylindrique !


Cliché de 1920 © Fondation Albert Kahn

Cliché 2008 © JLouis Guégaden


LE MOULIN DE POULGUEN

Le moulin appartenait à la famille Le Bren.
Yves (dit Youn an Avel - Yves le vent), fils de Jacques, fut le dernier meunier de Poulguen.

Jacky Donnio, le nouveau propriétaire, désire remettre en état le moulin.


Cliché env. 1950 © Jean BREN

Cliché 2008 © JLouis Guégaden


LE MOULIN DE KERZULUAN

Le Moulin de Kerzuluan ou Kersuluan ou Kersulven (suivant les époques...)

Cliché d'environ 1930 © Artaud-Gaby

Cliché de 2008 © JLouis Guégaden