INSTITUT FINISTERIEN D'ETUDES PREHISTORIQUES

Fondée le 18 Mars 1922, cette Société était composée de personnages tous animés par une même passion archéologique : Fouilles, vieilles pierres, squelettes, histoire locale…

Ce groupe était composé :

  • du Commandant Charles Bénard-Le Pontois, président fondateur et Mme Bénard-Le Pontois Plilippson
  • de l'Artiste Peintre Portraitiste Georges Alexandre Boisselier
  • du Chanoine Favret
  • du Chanoine Jean-Marie Abgrall
  • du Docteur Kermarec,
  • des Commandants A. Devoir et Henri Morel
  • de Messieurs Cornier, G. Monot (commerçant à Pont l'Abbé), Jarnot et Charbonnier de Sireuil

Lors de la création de la Société, il fut établi qu'il fallait fouiller avec une méthode d'ensemble, une organisation rationnelle des fouilles et de grands principes d'observation… Plus précisément, il fallait travailler maintenant avec rigueur. Les principes de l'archéologie moderne étaient énoncés.

Plus tard, cette Société s'étoffa de noms illustres pour l'époque :

  • Messieurs Paul Léon directeur des Beaux-Arts, Salomon Reinach conservateur du musée de St Germain-en-Laye et M. Baule Professeur au Muséum
  • Le Docteur Joseph-Louis Capitan, membre de l'Académie de Médecine
  • Le Ministre Louis Charles Marie Delavaud
  • L'Amiral Mottet
  • Le Capitaine de Vaisseau Fateu
  • Les Professeur Colin et Kerferme
  • ... et bien d'autres !

Charles Bénard-Le Pontois fût conservateur du "Musée Préhistorique" de 1922 jusqu'à son tragique suicide par asphyxie, le 17 novembre 1931. Au retour d'une expédition saharienne, il s'est donné la mort en sa demeure de Pors Carn, une mort où il entraîne ses deux enfants de 12 et 13 ans...

On peut voir à droite ses deux enfants, Charlotte et Jacques Bénard Le Pontois avec Catherine Tymen épouse Monot, leur nounou, et un article de journal relatant le suicide.


Complainte


© Danièle Plouhinec


Info Alain Boënnec

Cimetière de Penmarc'h : La tombe des enfants
© JL Guégaden

Cimetière de Penmarc'h : La tombe anonyme du père
© JL Guégaden


Après guerre, le nouveau conservateur fut Pierre-Roland Giot (Chercheur au CNRS) de 1947 à 1986, âge de sa retraite.

Il fût remplacé par son Ami Georges Alexandre Boisselier de 1932 à 1939.

Pas de conservateur pendant la seconde guerre mondiale, où la plage de Pors Carn avait été classée zone interdite par l'occupant : Le lieu semblait propice à un débarquement des alliés…


Charles Bénard-Le Pontois

Chanoine Jean-Marie Abgrall

Sir Robert Ludwig Mond


Louis Delavaud

Joseph Louis Capitan en famille

Chanoine Favret


Salomon Reinach