LES KOUIGNS BIGOUDÈNES


INGRÉDIENTS:

1 Kg de farine de froment
5 œufs
2 poignées de sucre en poudre
1 bonne pincée de sel
1l 1/2 de lait entier
1 cuillerée à café de vanille liquide
30 g de levure de boulanger

Les oeufs et le lait seront sortis du réfrigérateur 1 heure avant la préparation de la pâte.

RÉALISATION DE LA PÂTE :

Délayer la levure dans un peu de lait tiède et l'ajouter au reste du lait
Faire une fontaine avec la farine. Y ajouter les jaunes d'œufs.
Commencer à mélanger sans s'arrêter, progressivement et en évitant les grumeaux.
Délayer progressivement avec le lait: La pâte doit avoir une consistance assez liquide.
Battez les blancs d'œufs pour les monter en neige pas trop ferme et incorporez les dans la pâte en mélangeant doucement. (Voilà ce qui fera la différence entre des kouigns et des bonnes et légères kouigns.)

Laisser reposer pendant 2h30 dans un endroit chaud, le récipient couvert d'un linge propre et humide.
La pâte doit doubler de volume: Prévoir donc un récipient en conséquence !

MÉTHODE:

Sur la bilig à 240 °C (ou bien à feu moyennement vif) huilée au chiffon, verser une louche de pâte : La kouign doit faire environ 10 cm de diamètre.

Répéter l'opération encore 2 fois (en en faisant 3 à la fois, on évite que les goëlands qui sont à table ne se battent en attendant leur bouët (leur nourriture)).

Attendre quelques instants,puis décoller un bord d'une des kouigns, y glisser la spatule pour la retourner. Faire de même avec les 2 autres.

Faire fondre dessus un peu de beurre pendant la fin de cuisson qui doit être très courte : les kouigns doivent être "bload" (souples), cuites sans êtres dures, moussues.

LES TRUCS:

Des œufs à coquille blanche, c'est mieux. De la farine fraîchement moulue aussi. Il faut que le lait soit à température ambiante et… jamais d'eau, gast !
En fait, il ne faut rien de froid : tout doit être à température am-bi-an-te.

75g de beurre fondu ajoutés à la pâte avant incorporation des blancs d'œufs rendront vos kouigns plus bload et éviteront qu'elles n'attachent à la bilig. En plus, c'est meilleur, car comme chacun le sait, "Avec du beurre, tout est meilleur…"


Google Analytics

Facebook

Twitter