Loi Filets tournants du 8 Juin 1912

Ministère de la marine
—————

RAPPORT
AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
———


Paris, le 8 juin 1912      


                  Monsieur le Président,

     L'emploi pour la pêche du petit maquereau, de sennes ou de filets tournants, a donné lieu, ces dernières années, à de nombreuses et vives réclamations de la part des pêcheurs qui voient dans la puissance de capture de ces engins, une cause d'encombrement des marchés et d'avilissement des prix de vente.
     Grâce à leurs dimensions, les sennes et filets tournants permettent, en effet, de faire rapidement d'abondantes pêches dont l'apport brusque sur le marché peut désorganiser les conditions et les cours de vente.

Après une enquête approfondie, au cours de laquelle tous les intéressés 

ont été convoqués et mis à même d'exposer leur manière de voir, je crois devoir vous proposer de prononcer l'interdiction de l'usage des sennes ou autres filets tournants pour la pêche du petit maquereau.
    Tel est le but du projet de décret ci-joint que j'ai l'honneur de soumettre à votre haute approbation.

   Je vous prie d'agréer, monsieur le Président, l'hommage de mon profond respect.


Le ministre de la marine,
  DELCASSÉ
      

           

Théophile Delcassé (o 1852 - † 1923)
par Nadar

Décret du Président de la République, Armand Fallières

            Le président de la République Française,
            Sur le rapport du ministre de la Marine,
           Vu le décret-loi du 9 janvier 1852 sur la pêche maritime côtière ;
           Vu les décrets du 4 juillet 1853 sur la police de la pêche côtière dans les quatre premiers arrondissements maritimes ;
          Vu le décret du 19 novembre 1859 sur la police de la pêche côtière dans le 5ème arrondissement maritime ;
          Vu le décret du 10 mai 1862 sur le pêche côtière dans les cinq arrondissements maritimes ;
          Vu l'avis du ministre du commerce et de l'industrie,

                  Décrète :
         Art. 1er. — L'usage pour la pêche du petit maquereau des sennes ou autres filets tournants ou coulissants est interdit.       

 Art. 2. — Le ministre de la marine est chargé de l'exécution du présent décret qui sera inséré au Bulletin des lois et au Bulletin officiel de la marine.
         Fait à Paris, le 8 juin 1912.

A. FALLIÈRES.

        Par le Président de la République :
Le ministre de la marine,
        DELCASSÉ



Note KBCP : On peut remarquer que ce décret ne porte que sur l'usage des filets tournants exclusivement pour la pêche au petit maquereau. Pourtant, l'administration et les opposants à l'usage des filets tournants n'ont retenu de la loi que "L'usage pour la pêche (...) des sennes ou autres filets tournants ou coulissants est interdit".

Armand Fallières (o 1841 - † 1931)