Saint Nonna

Noms de Saint Nonna

Mona, Nona, Nonna, Onna, Vio, Vougay.


La légende Locale De Saint Nonna

La légende Bretonne raconte qu'au Vème siècle, Saint Nonna, Saint Tudy et Sainte Thumette, tous frères et soeur, seraient venus de Cornouaille par la mer, portés par une barque de pierre1. Ils débarquent à l'Ile Nonna (Enez Nonn en Breton) face à la pointe de Saint Pierre en Penmarc'h. Sûrs d'avoir été amenés ici par la providence, ils décident de s'établir en ces terres paënnes et de chacun y construire un ermitage afin d'en évangéliser les habitants. Afin de trouver le lieu où le bâtir, ils décidèrent de s'en remettre de nouveau à la providence : se saisissant chacun d'un galet, ils le jetèrent au plus loin, chacun à leur tour. Thumette, "faible" femme, ne put l'envoyer très loin : il tomba à Kérity. Nonna, plus fort, put envoyer le sien à Tréoultré-Penmarc'h. Quand à Tudy, plus âgé et plus malin, il envoya le sien ricocher jusquà Loctudy (Loch Tudy signifie ermitage de Tudy en Breton).
Chacun construisit donc son ermitage au lieu où retomba son galet.

Une variante de la légende, raconte que Nonna se serait installé en ermite dans l'île Nonna près de Saint-Pierre en Penmarc'h. Puis il serait rendu à terre pour évangéliser les païens et roula une grosse pierre jusqu'à son futur ermitage. Il ne se reposa que deux fois, à la fontaine Saint-Nonna (entre les quartiers de Kerbezec et Kergadec) et à Kérellec (autre quartier de Penmarc'h) il a laissé dans un rocher l'empreinte de son coude près de la Croix du Sacre...

Saint Tudy (Église de Loctudy)

(1) Plusieurs écrits mentionnent ces vaisseaux (ou canots ou auges) de pierre, ayant servis à transporter les moines et saints évangéliseurs depuis l'Irlande et la Cornouaille Galloise vers la Bretagne continentale. L'artiste sculpteur breton, Jean-Yves Menez a vérifié la faisabilité d'un tel moyen de navigation en sculptant un canot de 4m pour 3,5 tonnes qu'il fit naviguer en Juin 2000 à l'occasion des Fêtes Maritimes de Brest et Douarnenez...



Pierre lancée par Nonna (Portail Sud-Ouest de l'église Saint Nonna)



.

Fontaine "monumentale" St Nonna (vers 1910)

Fontaine "monumentale" St Nonna après une réhabilitation bien étriquée 


Croix du Sacre à Kérellec lors de la procession St Nonna

Croix du Sacre à Kérellec et le rocher du coude ( --> )


Roche au coude de St Nonna (détail)


La Légende liturgique de Saint Nonna

Nonna a suivi les enseignements de David de Ménevie. David est un gallois qui aurait immigré lui aussi en Bretagne Armoricaine où il est connu comme étant Saint Ivy (ou Divy). Il est sanctifié au Pays de Galle sous le nom de Saint Dewi. Nonna se rend en Hibernie (ancien nom de l'Irlande) où il est élu primat et archevêque d'Armagh, contre son gré. Mais le saint homme discret recherche une de dévotion calme et sereine. Il décide de quitter sa charge et s'embarque pour évangéliser la Bretagne Armoricaine. Il quitte l'Hibernie sur un vaisseau de pierre. On peut voir les restes de ce vaisseau de pierre à une cinquantaine de mètres de la chapelle Saint-Vio à Tréguennec. Cette pierre est sensée guerir de la fièvre.


Les restes du vaisseau de pierre près de la chapelle Saint Vio


Nonna s'installa à Penmarc'h en Pays Bigouden où il bâtit son ermitage, soit à l'emplacement du Pennity de Penmarc'h, soit à l'emplacement de l'actuelle Église Saint Nonna.

Ermite dans l'âme, il est insatisfait de sa popularité croissante : il décide, une nouvelle fois de "fuir" le monde et il construit un nouvel ermitage dans la forêt de Lesneven où naitra le futur village de Saint Vougay... 

Saint Nonna est mort à Saint-Vougay dans le Léon, vers 585.

Miracles † de Saint Nonna

1 Quand Saint Nonna décida de quitter l'Hibernie, il ne trouva aucun bateau en partance pour la Bretagne Armoricaine. Il se remémora les paroles de Saint Matthieu (§17, v20) :
"Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible."
Fort de sa foi, il monta alors sur un rocher qui l'emmena jusque sur les rives de Penmarc'h.


2 Un jour qu'une femme s'était moquée de lui et l'avait insultée, la femme fut touchée par la justice divine et s'en vint à mourir de coliques. Pris de pitié, le Saint demanda à Dieu de ressusiter la pêcheresse. Dieu intercèda à sa requête et la femme ressusita. Bienheureuse de revenir d'entre les morts, elle contribua, par son récit maintes fois raconté, à augmenter la popularité de Saint Nonna.


Le Culte de Saint Nonna

Saint Nonna est représenté avec un livre, car c'est un évangéliste et une mitre d'Évèque, car Saint Nonna était archevèque d'Armagh.


Au Bourg de Penmarc'h

Église Saint Nonna

.

Saint Nonna (Église du bourg)