PREPARATION DE L'AMIDON

Matériel :

Eau *.
Un verre doseur.
Amidon de riz (Ampez Riz) en paillettes et en poudre.
Du bleu (Azul Brasso Reckit).
Une casserole propre.
Une cuillère de bois propre.
Un bol propre pour y mettre la préparation.

(*) Pas d'eau calcaire ! L'eau déminéralisée est préférable à l'eau de pluie, car de nos jours, la pluie draine parfois pas mal de pollution... et perd ainsi de sa pureté en devenant acide.


Préparation :

Préparation utilisée pour l'amidonage de la coiffe exclusivement :

- Dans une casserole contenant 20 cl d'eau froide, mettre une cuillerée à soupe et demie d'amidon de riz en paillettes.
- Ajouter une pincée de bleu.
- Bien mélanger avec une cuillère en bois.
- Faire cuire la préparation à feu vif en évitant absolument les grumeaux, jusqu'à ce que le mélange devienne translucide et ait une consistance proche de la gelée : C'est une cuisson assez rapide.
- Laisser refroidir.

Préparation utilisée pour l'amidonage des rubans/lacets exclusivement :

- Dans un bol, dissoudre une bonne cuillerée à café d'amidon de riz en poudre dans de l'eau froide : La consistance doit être légèrement plus épaisse que celle du lait.


Au début du XXème siècle, cette préparation était faite au coup par coup, selon les besoins immédiats. De nos jours, protégée de l'air, cette préparation peut tenir plus d'une semaine au réfrigérateur.

Sachez que l'amidon contient des sucres, du phosphore, etc... matières qui combinées avec le temps et les U.V. ont une fâcheuse tendance à brûler la dentelle. Peu d'amidon et votre coiffe n'aura aucune tenue. Trop d'amidon et les prochains lavages laisseront apparaître des trous.

En conclusion, pour la coiffe Poch Flak, mieux vaut peu que trop d'amidon...