MEGALITHES DE PENMARC'H

Cette carte des mégalithes de Penmarc'h est extraite de l'étude du commandant Charles Bénard-Le Pontois  "Cartes des monuments mégalithiques du pays Bigouden" (1920).

Charles Bénard-Le Pontois

 

Index carte

 

Types de mégalithes


Pour compléter cette carte, voici un texte un peu plus ancien, extrait de l'ouvrage "Les Bigoudens" de Gabriel P. de Ritalongui (Ed. Libraros 1894) :

.. /..
Le moulin à vent, à 300 mètres au nord-ouest de la chapelle de la Madeleine, est au centre d'un kromlec'h (Lit. courbé endroit), aujourd'hui fort endommagé, duquel partent des alignements de petits menhirs (lit. pierres longues) qui viennent aboutir sur le terrain de la commune de Plomeur, entre le dolmen (lit. table pierre) de Lestrigniou et le dolmen qui en est à 400m mètres dans l'est. Ces alignements sont communément appelés alignements de Lestrigniou 1.
Ce sont les plus beaux qui aient existés dans le Finistère. Ils n'ont certainement pas l'importance de ceux de Carnac ; mais ils présentent encore, sur une étendue d'un kilomètre environ,quatre rangs de pierres debout alignées, courant de l'ouest à l'est, formant trois allées, dont celle du milieu mesure 12 mètres, tandis que les deux autres, un peu moins larges, ne mesurent que 8 et 9 mètres.
Cliquez pour agrandir l'image
Situé au milieu des champs cultivés, le monument de Lestrigniou, moins heureux que celui de Carnac, placé dans des plaines incultes, est journellement mutilé ; malgré tout il comptait encore, il y a peu d'années (Note KBC : vers 1880) près de deux cents monolithes debout, dont les plus grands avaient 3 mètres à 3 mètres 50 au dessus du sol.
Ces pierres, pas plus que celles de Carnac n'ont subi aucune taille. Placées dans les rangs dont elles font partie, à la distance de de 5, 6 et 8 mètres les unes des autres, il est difficile de dire si ces inégalités de distance sont dues à la disparition d'un certain nombre de monolithes.
Quoi qu'il en soit, considérant que les restes de ce monument, encore en place, occupent une étendue d'environ un kilomètre, on peut dire, sans crainte d'erreur, qu'il y eut au moins, autrefois, cent seize pierres par alignement, soit en tout pour les quatre alignements, six à sept cents monolithes.
Si le monument de Carnac fut une belle cathédrale, celui de Lestrigniou, entre Plomeur et Penmarc'h, fut sans contredit une belle église. Mais qui pourra dire si ces monuments rappellent un souvenir religieux ou militaire, ou s'ils furent une commémoration funéraire ?
Notons toutefois qu'à Lestrigniou comme à Carnac, nos alignements aboutissent à l'extrémité ouest, à un kromlec'h et qu'à l'extrémité est, ils sont bordés à droite et à gauche, de dolmens et de tumulus.

Renseignements donnés à Gabriel P. de Ritalongui par M. du Chatellier.


1 Lestrigniou, Lestriguiou...


Accueil
Mégalithes
Megalithes 2


Copyright © 2017 KBC Penmarch. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : samedi 25 février 2017