LES MARTYRS DU STEIR POULGUEN

 


A 1500m à vol de mouette à l'Est du "Château" du Steir-Poulguen après le camping Furic, on peut voir en bordure de plage un monument dont la stèle porte cette inscription :

Aux Fusillés de Penmarc'h


CAM Maurice 25 ans St Ségal
QUEINEC Arthur 25 ans Quimper
VOLANT Marcel 28 ans Quimper
LE PORT Charles 24 ans Ergué-Armel
NORMANT Robert 25 ans Plouhinec
BEVIN Yves  23 ans Peumerit
VOLANT Antoine 20 ans Plobannalec
VOLANT Yvon 30 ans  Plobannalec
NICOLAS Pierre 65 ans Pont l'Abbé
LOREC Eugène 24 ans Pont l'Abbé
BRUSO Emmanuel 21 ans  Audierne
SIMON Jean 20 ans Audierne
PHILIPPE François 24 ans  Landivisiau
LANCIEN Jean-Louis 23 ans Scaër
KERGONNA Marcel 25 ans Beuzec-Cap Sizun
GUERIN Marcel Pseudonyme
COAT Paul 21 ans Lambezellec
PLOUZENNEC Pierre 24 ans Plogastel Saint Germain
PAUGAM Roger-Marie 21 ans Saint Marc
TANGUY Hervé 18 ans Saint Marc
LE BUANEC Arthu 35 ans Guerlesquin
COCHERY René-Marie 30 ans Chartres
CARON William  25 ans  Sorel-Moussel
CADIC Eugène 23 ans Bannalec
LE SIGNOR Roger 25 ans Camaret
LE GALL François-Marie 21 ans Saint Grégoire
LE BAUT Roger 20 ans Brest
BOURLES Jean-Yves 24 ans  Pleyber-Christ
GRALL Henri 22 ans Pleyber-Christ
CREACH Albert  24 ans Pleyber-Christ
MORENO Joseph  29 ans Madrid
4 Anonymes



La date de cette exécution n'est pas indiquée sur le monument... Elle a eu lieu le 25 avril 1944.
Photo montage

COMPLEMENT D'INFORMATION :

 
Dans la liste des victimes apparaît le nom de William Caron.

Henri Caron, dit William, était le chef du Groupe Autonome  "Justice", de Morlaix, créé en 1942. Secondé par son ami Robert Pontet, dit Bob et une petite équipe de résistants, ils éditent les journaux clandestins "Le Combattant" puis le "Franc-Tireur". A partir de la fin 1942, ils passent à l'action : Destruction de matériels Allemands, agressions de soldats et vol d'armes... Des liens se créent entre le Groupe "Justice" et des membres de la Police et de la Sûreté de Morlaix. Ceux-ci les préviennent, par exemple, des raffles prévues pour le STO (Service du Travail Obligatoire) et autres services et informations.
En Janvier 1944, après une arrestation de plusieurs membres du Groupe, les services de Police Morlaisiens aidés du procureur iront jusqu'à leur sauver la mise en les faisant libérer.

Dénonçé par une femme, il est incarcéré dans la prison ST Charles de Quimper. Il est fusillé à Penmarc'h le 25 Avril 1944 avec 34 compagnons d'infortune.
Cliquez pour agrandir l'image

 


(Ce complément d'information a été tiré de l'ouvrage "Le Finistère dans la Guerre 1939-45" de G-M Thomas et A. Le Grand)

Occupation 1940/44
Martyrs steir


Copyright © 2017 KBC Penmarch. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : samedi 25 février 2017