LE TOURISME A PENMARC'H

LE TOURISME A PENMARC'H


On peut dire que le tourisme à Penmarc'h commença véritablement en 1897, date de l'inauguration du Phare d'Eckmühl. Les articles des hebdomadaires tels l'Illustration ou le Monde Illustré relatant l'inauguration du Phare, firent plus pour Penmarc'h que la meilleure des publicités. Les endroits les plus prisés étaient la pointe de Saint Pierre et son grand phare, les rochers de Saint Guénolé et sa Roche des Victimes de sinistre mémoire et la plage de Pors Carn pour les baigneurs...

Cliquez pour agrandir l'image
Ces dames au Phare d'Eckmühl
© JL Guégaden
Cliquez pour agrandir l'image
Ces dames en haut du phare
© JL Guégaden


Cliquez pour agrandir l'image
D'autres dames à Kerscaven
© JL Guégaden


Les enfants des colonies de Vacances venaient chercher à la pointe le bon air vif et revigorant de la Bretagne.  Ils y retrouvaient l'appétit et les curés leur inculquaient la discipline et le goût de l'effort en même temps que la vie en collectivité.  Ainsi  les parents étaient contents... Les enfants des colonies de Notre-Dame de Lourdes (Paris) et de l'Alerte du Mans vinrent faire des séjours à Penmarc'h à partir des années 1936.



LES HOTELS


L'Hôtel de Bretagne est construit en 1889 pour J . Volant, propriétaire. Il sera agrandi en 1907 quand le train sera annoncé à Saint Guénolé. Il deviendra alors le Grand Hôtel de Bretagne quand,  à  quelques dizaines de mètres, la gare du terminus de  Saint Guénolé sortira de terre...

L'Hôtel Moguérou  a été construit par Hyacinthe Moguérou en 1920, après avoir tenu l'Hôtel des Goëlands pendant huit ans.

Hotel de Bretagne - 1889
Grand Hôtel de Bretagne - 1907
Hôtel Moguérou

Le Grand Hôtel de Saint Guénolé
côté rue
Le Grand Hôtel de Saint Guénolé
côté mer
Hôtel du Phare d'Eckmühl

Le Grand Hôtel de St Guénolé a été construit en 1892 par M. Marot, membre du Touring Club de France. Plus tard, il fut racheté par M. Lanthony. Les observateurs auront remarqué le côté bizarre de la carte centrale. Et pour cause, la vue du Grand Hôtel est prise côté rue et non côté plage : La mer a été rajoutée par trucage...

L'Hôtel du Phare d'Eckmühl est construit au pied du Phare par Charles Miroux, gérant de l'Usine Amieux. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert de kommandantur et est finalement détruit par les Allemands à leur départ.

LE "CHATEAU" DES GOELANDS







Hôtel des Goélands
La villa des Goëlands aussi appelée Maner Parizian (lit. Manoir Parisien) est une villa à l'Italienne construite en 1889 par un docteur Niçois, Gustave Salavy. Certaines parties de la maison sont fabriquées avec des matériaux de "récupération" tels des lampadaires  ou clefs de voûtes en provenance des Tuileries... Les pièces sont aménagées de meubles, de bibelots, de toiles de grands prix et de grandes qualités. 

Elle passera entre plusieurs mains à partir de 1900. De l'usinier Béziers d'abord, qui ensuite  la transformera en hôtel , Le Grand Hôtel des Goélands qu'il louera à Hyacinthe Moguérou à partir de 1911.

A partir de 1920, l'hôtel changea plusieurs fois de gérants avant d'être vendu au sénateur Paul Lederlin, puis à Mme Friant puis enfin vendu à la Ville de Courbevoie.

A partir de 1921 l'hôtel servit de salle "de réception" pour la Fête des Cormorans et l'élection de sa Reine.





Accueil
Tourisme
Histoire 3


Copyright © 2017 KBC Penmarch. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : samedi 25 février 2017