LA PROTOHISTOIRE ET L'ANTIQUITE DE PENMARC'H

Avant-propos : Vous voudrez bien garder à l'esprit que ce site est un site de Cartes Postales Anciennes et en aucune manière un site historique ou ethnographique. Malgré tout, peut être ces quelques informations sur Penmarc'h vous donneront l'envie d'en savoir un peu plus sur cette commune, en consultant sur la toile d'autres sites, bien plus érudits et spécialisés...

BIBLIOGRAPHIE / SOURCES


Côté publications, les ouvrages des rapporteurs de l'histoire locale tels Jacques Cambry (Observations de 1794-95), le chevalier Christophe de la Poix de Fréminville (Observations de 1835-36), Gabriel Puyg de Ritalongi (Observations de 1894), le Recteur François Le Coz (Rectorat de 1888 à 1911), le Recteur François Quiniou (Rectorat de 1921 à 1931) pourront également vous aider à y voir plus clair .

Plus proches de nous, les ouvrages  de :
  • Jakez Cornou    : Ar Vro Vigoudenn Gwechall-Ed. Sked.(1978)
  • Remy  Montfort  : Penmarc'h a travers son histoire-Ed.R. Montfort. (1985)
  • Roland Chatain : Hier Penmarc'h-Collection Mémoire. (1995)
  • J.Coïc-Pliquet    : Buhez On Tadoù Coz. Ed. J.Coïc-Pliquet. (1999)
  • Serge Duigou    : Penmarc'h-L'album du siècle-Ed. Le Télégramme. ( 2002)
  •                             : Quand nous prenions le train birinik. Ed. Ressac. (1983)
  •                             : Quand les Bigoudens sillonnaient les mers. Ed Ressac (1983)

et Georges Bouguéon..., pourront avantageusement vous renseigner par la parole, le texte ET l'image photographique.

Les vieux  journaux tels L'Illustration"," Le Petit Parisien", "Le Monde Illustré" sont également une source fort intéressante, notamment pour leurs reportages photographiques...

PENMARC'H : LE NOM


C'est à l'extrême ouest de l'Europe qu'est situé Penmarc'h, en Bretagne et dans le Pays Bigouden (Bro Bigoudenn), là ou finit la terre, en Finistère : C'est le bout du monde (Pen ar Bed).

A travers le temps, ce lieu a changé maintes fois de nom avant de s'appeler Penmarc'h (Pen Marc'h lit. Tête Cheval) au XVIIIème siècle.
Le nom de Cap Caval (francisation de Penmarc'h) lui sera aussi donné vers le XVème siècle.

Selon les historiens, le Bourg s'appellera successivement Trébotref (1330), Tuortré Nabat (1349), Tréffuortré (1368), Trouortreffnabat (1389), Tréuoltré (1420), Tréoultrénabat (1443), Parroesse de Tréoultré, Terrouer de Penmarc (1592), Tréoueltré (1675) puis Tréoultré avant de devenir Penmarc'h.

Dans divers documents, le port de Penmarc'h, quant à lui, s'appellera successivement Quirithi (1185), Queriti (1198), Carrti, Keriti (1202) avant de s'appeler Kérity.

L'HISTOIRE DE L'HOMME (En marchant vite !)



Voici quelques indications pour le découpage temporel de cette rubrique... et les évènements marquants (généralement admis par nos historiens) qui  permettent de baliser les périodes marquant notre histoire Européenne.


  • La Préhistoire (Âge de Pierre et avant...)
  • La Proto Histoire (Âge du bronze puis du fer)
  • L'Antiquité
  • Le Moyen-Âge (Le Haut Moyen-Âge puis le Bas)
  • L'Aire Moderne
  • L'Aire Contemporaine

PENMARC'H ET SA PROTOHISTOIRE (- 3000 à - 1000)


L'histoire ou plutôt la protohistoire de la presqu'île de Penmarc'h se retrouve auprès des quelques Mégalithes que l'on peut encore trouver dans la commune.

Déjà habitée dès l'âge de bronze par des tribus Celtes, la commune a gardé de nombreux vestiges de leur présence.

Les dunes de la Torche se sont formées à l'Age du Fer,  ensevelissant les vestiges des temps préhistoriques laissés par les premiers habitants. Au gré des exploitations de sablières, ces vestiges ont été découverts par des  collectionneurs-archéologues tels  les Du Chatellier père et fils de pont l'Abbé.

Ainsi, ce sont différents Types de Mégalithes, des habitats, des tombes... qui nous ont été révélés.

Le Musée Préhistorique de Penmarc'h (et non le  Musée de la Préhistoire!!!) nous renseigne sur les vestiges laissés par ces tribus et leurs modes de vie.



PENMARC'H DANS L'ANTIQUITE (- 1000 à +500)


A 500 m à l'est de la Chapelle de Tronoën, à Kerveltré (ou Kerviltré), des stèles gallo-romaines ont été découvertes par Paul du Chatellier ainsi qu'un cimetière à incinération et ses urnes.

C'est aussi à cette époque que les habitants de la Torche ont dressé des talus sur l'isthme ainsi qu'un cimetière à incinération sur la partie sud de la presqu'île.


Histoire
Histoire 2


Copyright © 2017 KBC Penmarch. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : samedi 25 février 2017